Print this page

L'Echo des Profs

Nouveau vice-président secondaire (2016-2018)


Chers Collègues,


J’ai le grand plaisir de vous présenter M. Frans Botha, votre nouveau Vice Président, représentant du secondaire au sein du Comité de l’AFSSA.

M. Botha est professeur à La Rochelle Girl’ School à Paarl au Cap occidental ou il a une réputation de prof innovateur.  Je connais Frans depuis plusieurs années et nous avons travaillé ensemble à maintes occasions. J’apprécie énormément son professionnalisme et son amitié.

Je vous souhaite tous bonne continuation et beaucoup de succès dans les examens de fin d’année.

Très cordialement,

Ann Lüssi

Ancienne Vice Présidente de l’AFSSA



Pour les élèves de Crawford PNC de Durban en Afrique du Sud:  le français c’est le fun!

 
La “traditionnelle” journée du français à Crawford PNC de Durban a toujours été une occasion pour les élèves de se distinguer en maniant avec fierté la langue de Molière, mais aussi celle de l’enseignement pour la majorité des pays francophones africains: le français.
Du 22 au 23 septembre, deux “ French Assemblies” – comme on les appelle ici – étaient consacrés au français, à la France, à la francophonie et aux valeurs qui font la fierté du français, du multilinguisme et de la diversité culturelle.

Les élèves de français avec le prof juste après la journée 2 du français à Crawford PNC à Durban


Pour cette année, le thème a été le “Ubuntu”, cet humanisme que Mandela évoquait passionnément durant sa vie.  Une fois au piste, les élèves n’ont pas tardé à épater l’audience par de belles mélodies, en exhibant des posters multicolores caractérisés par la France en image -et qui désormais décorent la salle de classe de français-, des chansons comme Au clair de la lune, Frère Jacques, Alouette etc.
Eliot, un élève apprenant le Zulu, a pourtant parlé du ballet avant de laisser la place  à la chorale  -accompagnée par Mme Deidré Peel-, à des morceaux de musique, où Louis, Katora et Matthew dirigés par M. Graham Bam, retentissaient de la musique instrumentale du genre “Silver moonlight” etc.


L’événement était aussi une occasion de mettre en valeur, non seulement la collaboration des élèves, mais aussi celle des enseignants dont le coup de main a été capital pour le succès général de la journée.  Comme le directeur Monsieur T. l’avait noté,  c’est l’excellente qualité des “dialogues, des monologues, des sketchs et surtout de la prononciation” de cette langue que des millions d’africains veulent aussi la leur, qui  a beaucoup marqué les spectateurs du début à la fin. 


Daniel, un élève de grade 4, profitant de l’occasion fit un exposé intéressant sur les sites touristiques en France en citant notamment des chefs d’œuvres comme le Mona Lisa, la Tour Eiffel etc.  Un moment “magique” pour le prof de français a été le poème de Mitalia de grade 7 ou le dialogue d’une jeune française Maëlle avec sa copine de classe Ruhi de grade 5, toutes les deux fières et éloquentes, comme pour montrer que le français c’est le fun! Il y avait aussi des poèmes, des onomatopées et des lectures des cartes postales reçues des correspondants du collège le Breil…Pour la “Senior Phase” comme pour la “Foundation Phase”, la journée du française à Crawford PNC est un événement éducatif important et pour ces petits enfants: le français c’est le fun!


 L’événement ne pouvait surtout pas se terminer sans que l’on ait parlé du Collège le Breil, de Nantes, de ces nantais qui sont devenus amis de nos jeunes Francophiles.  D’une façon lapidaire,  M. Elisée By’élongo Ish’éloke  avait transmis le message des élèves du Collège le Breil qui souhaitaient pour l’occasion: “Have a nice French day”, avant d’ajouter que les amis de Breil l’invitaient avec les élèves à visiter Nantes comme ils envisageraient de venir à Crawford PNC l’année prochaine.  Après, c’était les prix décernés par Mr T. aux élèves qui suivirent, des applaudissements et encore beaucoup de “fun”. Oui, le français c’est le fun!


Par Elisée Byelongo Isheloke.  Durban, le 25 septembre 2014.

 

   

 


 

Visite d'une délégation de professeurs de Nantes

Cliquez ici pour plus d'informations sur le partenariat Nantes/Afrique du Sud.

 


Ecoles jumelles: Crawford (Tongaat) et Breil (Nantes)

Cliquez ici pour lire l'article.


LE MOT DE LA RÉDACTRICE

Novembre 2013

Chers Collègues,


Bienvenu sur le nouveau site de l’AFSSA et à cette nouvelle édition de L’Echo des Profs, une publication conçue pour être la voix des profs, pour les profs, par les profs. Avec le format numérique le partage des idées et des expériences sera encore plus facile et nous espérons vivement entamer un échange intéressant d'expériences et de bonnes pratiques.


Pour lancer cette nouvelle édition nous avons le compte rendu d’un profs  dans le primaire qui a pu participer à l’Université d’été BELC au mois de juillet. C’était l’occasion du rendez-vous international de formation des professionnels du français langue étrangère (FLE), du français langue d'enseignement et des cultures francophones. 
Formation aux dernières techniques professionnelles, rencontres des acteurs clés de la profession, échanges entre pairs : l’Université - BELC  offre l’occasion de découvrir ou d’approfondir de nouvelles pratiques et de soutenir une évolution de carrière dynamique. Il y a aussi une école d’hiver à Sèvres, du 17 au 28 février (http://www.ciep.fr/belc/2014/hiver/index.php). Nous qui avons suivi ces formations pouvons la recommander sans hésitation.


Très cordialement,
Ann Lüssi


Bravo! Bravo! Bravo!

Perhaps Bravo was the most heard word during the September French assembly at Crawford Preparatory North Coast. The occasion allowed our kids to not only showcase their skills in communicating in basic French but to enjoy some  internationally renowned melodies in French i.e. “Au clair de la lune” translated by an orchestra put together by Ms Rozanne Paragone and a team of passionate kids as well as a classic musical item by François Couperin “Little nothing” – a Keleiah Pillay and Ms Deirdre Peel ensemble. A 20 minutes assembly for senior pupils which made us realise we need to put efforts together to improve our French assemblies show, was redeemed by an excellent show intended for junior pupils in our school. The colourful audience of pupils dressed in the colour of French flag, the basic dialogue, miniature homemade French monuments such as “Tour Eiffel”, “Cathedrale Notre dame”, “Arc de triomphe” and a few dozen of beautiful posters, poems, French skits performed by pupils, as well as Elisée Byelongo Isheloke’s passion for French were a recipe for success. As Mr Teunissen envisages a French day in the future he could not, I guess, withhold to utter an eloquent “BRAVO” to the “chanson fétiche” (meaning the killer song) “Alouette gentille alouette” sang by more than 200 kids in our last French assembly. Bravo! Bravo! Bravo!

Elisée Byelongo, Crawford Preparatory


Bravo1    Bravo2   

Bravo3

Bravo4    Bravo5


Cours d’été de BELC 2013BELC

Pendant les vacances de juillet, j’ai eu le grand privilège d’assister aux cours d’été de BELC, qui a eu lieu à l’université de Nantes en France. Il y avait environ 350 stagiaires de 55 nationalités, représentant 75 pays où on enseigne le français comme langue étrangère.

Il y en avait trois de nous venant de l’Afrique du Sud; mes collègues Ann Lüssi (Eden College), Heather Peel (Hilton College) et moi, Lydia McIntosh (Cowan House Prep School).

BELC2013

On pouvait choisir entre beaucoup de modules. J’ai choisi l’habilitation d’examinateurs de DELF/DALF; les ressources d’internet; le tableau blanc interactif et le ciné-club.  Chaque journée, on a commencé les cours à 09h00 et a fini vers 20h30.  Souvent, il y avait des tâches à faire avant le lendemain, alors nous étions très occupés. 

C’était le huitième année des cours d’été. L’organisation de BELC était excellente. On nous a logés dans la résidence de l’université et nous avons pris nos repas au restaurant universitaire (la cuisine était super!) Il y avait quelques soirées internationales et l’occasion de faire du tourisme aux alentours pendant le weekend aussi. C’était super de faire la connaissance de tant de gens venant des quatre coins du monde, et d’apprendre tant de choses qui peuvent aider dans l’enseignement de FLE. La camaraderie et les échanges culturelles ont achevé une expérience extraordinaire.

Lydia McIntosh
Cowan House (École primaire, Pietermaritzburg)